La nuit du conte clôture Festi-contes samedi 13 novembre !

Une nuit consacrée au conte est proposée le samedi 13 novembre à partir de 20h au Chapiteau Harriet-Baïta afin de clôturer les 10 jours de Festi-contes.

Cette dernière soirée est une nouvelle fois placée sous le signe de l’humour.

Trois grands noms du conte se succèderont sur scène : l’indispensable Pépito Matéo, l’attachante Jeanne Ferron et le « rugbyphile » Daniel Chavaroche !

Pépito Matéo

« Tour de conte »

La langue acérée de Pépito Matéo oscille entre humour et poésie pour mieux toucher au cœur. Il fait partie de ces artistes “indispensables” capables de dire la folie du monde tout en gardant cette légèreté salvatrice, cette jubilation de la parole vagabonde, qui nourrit et qui fait sens. Pépito Matéo est avant tout un détourneur de mots, un joyeux fou, bavard et allumé, qui trace son propre chemin dans la forêt de l’imaginaire contemporain. Ce spectacle souligne l’humanité de Pépito haute en couleurs, bariolée et croustillante à souhait.

Samedi 13 novembre20h00

À partir de 15 ans

Chapiteau Harriet Baïta – Saint-Jean-de-Luz

Jeanne Ferron

« Histoires d’en rire »

Un univers singulier, quelque peu déjanté… Jeanne Ferron emmène avec humour et tendresse dans son monde d’histoires extraordi- naires qui font d’elle un personnage attachant. Parfois timide, parfois extravertie, elle rit beaucoup, le public autant ! Un méli- mélo d’histoires pour se laisser entraîner dans un univers déjanté !

Samedi 13 novembre20h00 – 60 minutes

À partir de 15 ans

Chapiteau Harriet Baïta – Saint-Jean-de-Luz

Daniel Chavaroche

« La Racontade »

Pour réussir une bonne “Racontade”, il faut une poignée de bonnes histoires, bien marinées dans le fond du pays. Pas celles du dessus, c’est le tout-venant qui reste toujours un peu fade, mais plutôt celles du dessous qui ont gardé le goût de sauvage sans racler le fond du pays ni retirer la couche protectrice qui enlèverait le goût de revienzy ! Ne pas oublier une bonne rincée d’humour et même carrément une grosse giclée de franche rigolade chaque fois que possible. Enfin, bien remuer jusqu’à ébullition lente des souvenirs et des sentiments enfouis dans les mémoires. A servir tranquillement à des convives pas trop nombreux et, si possible, venus pour ça.

À partir de 15 ans – Gratuithttps://www.saintjeandeluz