Environnement et espaces naturels

La ville de Saint-Jean-de-Luz veille à la préservation de ses milieux naturels.

L’Espace Naturel Sensible des falaises d’Arxiloa

Le site des falaises d’Arxiloa a été classé « Espace naturel sensible » en 2008 pour préserver et valoriser son patrimoine.

Il est surveillé, entretenu et géré par les services de la ville.

Cet espace de 12 hectares, qui comprend le jardin botanique littoral de Saint-Jean-de-Luz, offre une mosaïque de paysages. Sa géologie, sa flore et sa faune, caractéristiques des falaises et des landes littorales, ainsi que son histoire en font un site remarquable.

Étymologiquement, le nom « Arxiloa » est composé de « ar » qui vient de « harri », la pierre, et « xiloa » qui signifie le trou, le tout évoquant soit un « trou pierreux », soit une falaise trouée (par l’érosion, une carrière, …), l’origine est incertaine.

Selon les saisons il est possible d’y découvrir :

  • La structure géologique du flysch et ses plis. La crique du dos de la Baleine est le lieu idéal pour observer ces phénomènes géologiques,
  • Ses landes avec ses espèces emblématiques : bruyère vagabonde, grémil prostré, fougère aigle, séneçon de Bayonne… De nombreuses espèces patrimoniales y sont encore présentes et témoignent de la naturalité du site,
  • Une diversité d’espèces de chauve-souris, d’oiseaux nicheurs ou migrateurs,
  • Des témoins architecturaux et paysagers de l’histoire du site : aménagements d’un des premiers golfs de Saint-Jean-de-Luz, la Croix d’Arxiloa (étape des processions religieuses invoquant la protection des cultures) et des vestiges du mur de l’Atlantique.

Ce site, bien que remarquable, présente des aspérités. Les falaises sont dangereuses. Le respect de règles de sécurité s’impose.

Réglementation et recommandations utiles

Parcourir les chemins du sentier du littoral nécessite d’adopter un comportement respectueux envers la nature et les hommes et femmes qui font vivre ce territoire. Il est primordial que des règles soient respectées afin de :

  • Préserver la nature : se munir d’un contenant pour collecter ses déchets, ne pas jeter de mégots (risque d’embrasement) ; les feux sont interdits,
  • Respecter la faune et la flore : rester sur les sentiers balisés,
  • Respecter les propriétés privées.

Météo : 08 92 68 02 64
Appel d’urgence européen : 112

Revégétalisation des falaises : une expérimentation à Erromardie et Mayarco

À la suite à d’importantes pluies, un glissement de terrain s’est produit sur la falaise de Mayarco en novembre 2019.

Pour freiner ce phénomène, la commune a expérimenté un protocole de revégétalisation des falaises conçu par les agents du Jardin botanique littoral et mis en œuvre avec le concours des agents de plusieurs services municipaux (espaces verts, services techniques, ressources humaines).

Il a été décidé de mettre rapidement en place une protection de ganivelles, (clôtures en piquets de châtaignier), couchées sur le sol, en un tapis recouvrant la bande de glissement. Ce tapis a pour objectif de protéger le sol des intempéries susceptibles d’aggraver l’érosion.

En complément de cette installation, des foins de prairies littorales ont été récoltés sur la commune et étalés sous le tapis. Ces foins ont été choisis car ils contiennent un mélange de graines de plantes adaptées aux conditions de ce milieu qui est exposé aux embruns et en pente : plantain, lotier, centaurée, fromental, houlque, flouve.

Les graines contenues dans ces foins ont pu s’enraciner. L’expérience a été reconduite à Erromardie.