Saint-Jean-de-Luz Vélo Ville

La ville de Saint-Jean-de-Luz développe un projet global et fédérateur pour promouvoir le vélo comme un mode de déplacement parfaitement intégré dans la circulation en ville, au même titre que les transports en commun : le projet Saint-Jean-de-Luz Vélo Ville.

Une dynamique, une culture à créer

Le vélo au quotidien dans la ville

De la signalétique des pistes cyclables aux équipements collectifs tels les parcs à vélo, en passant par des itinéraires et des stations correspondant aux différents usages, l’objectif de Vélo Ville est de faciliter la mobilité des cyclistes tout en assurant leur sécurité.

Le déploiement de Vélo Ville se fera en plusieurs étapes afin d’associer tous les usagers à la création d’une culture du vélo, un art de vivre la ville où l’innovation se conjugue avec le respect de l’environnement et du patrimoine.

Un exemple ? Certaines stations permettront de recharger les vélos électriques qui n’émettent aucun gaz à effet de serre. Le design contemporain du mobilier urbain et des outils d’information s’accordera à la diversité architecturale et artistique de la cité… Avec Saint-Jean-de-Luz Vélo Ville, la petite reine pourra grandir sereinement dans la ville où se trouve la maison de l’infante…

Concertations

La commune a lancé une dynamique de concertation à destination du grand public. La première étape, un questionnaire disponible dans le magazine municipal et en ligne du 1er avril au 31 mai 2021 a recueilli plus de 500 réponses.

Voici quelques éléments avant une communication détaillée dans quelques semaines :

  • Les répondants ont en moyenne 49 ans,
  • Ils utilisent le vélo plusieurs fois par semaine,
  • 70 % sortent des limites communales,
  • 40 % possèdent un vélo électrique,
  • Le point faible de Saint-Jean-de-Luz : la sécurisation des itinéraires cyclables,
  • Le point fort de Saint-Jean-de-Luz : la facilité de stationnement et les vélos en libre-service,
  • Les premiers freins empêchant certain.e.s de faire du vélo : la peur de rouler au milieu des voitures ou encore sous la pluie,
  • Les attentes des citoyens : des itinéraires sécurisés, une meilleure signalétique et des jalonnements adaptés.

Rendre visible le vélo

La commune considère qu’il est très important de pouvoir communiquer d’une seule « voix » sur la thématique du vélo et cela à l’échelle de son périmètre. C’est pourquoi elle a souhaité créer une identité visuelle autour du vélo, qui viendra habiller l’ensemble des projets qu’elle déclinera dans les semaines, mois et années à venir.

Faire du vélo un axe de développement économique

La commune a également débuté une concertation à grande échelle, notamment du côté des commerçants afin d’aborder les questions de cyclo-logistique. Les premières réponses sont réjouissantes puisque 88 % des répondants se disent favorables au développement de la livraison à vélo. La commune va amplifier cet axe de développement dès la rentrée 2021.

Elle s’engage également dans la mise en avant des acteurs locaux du vélo tels que les vélocistes, les loueurs ou encore les acteurs de la cyclo-logistique.

Ces professionnels sont à découvrir en vidéo.

Faciliter les itinéraires

Le déploiement d’infrastructures lourdes sera progressif. Il est néanmoins possible de déployer dès à présent certains dispositifs favorisant les modes de déplacement doux. Cela concerne le vélo mais aussi la marche à pied.

Voilà pourquoi dès l’été 2021, la commune lance un dispositif déjà très plébiscité en Espagne, qui s’appelle Metro Minuto. L’idée ? Représenter la ville en temps de trajet et non pas en distance, et promouvoir des déplacements plus vertueux. La phase 1 débute en juillet, avec des plans disponibles sur le web, en mairie, et en office de tourisme, puis progressivement, riches des retours des utilisateurs, la commune améliorera le dispositif, afin de le déployer aussi sur le terrain, via des panneaux, affiches, visuels de grande ampleur, visibles et utilisables par tout un chacun.

La commune pense aussi aux adeptes du smartphone. Elle lance donc Geovelo dès l’été 2021. Il s’agit d’un site web et une application qui proposent des itinéraires vélo adaptés aux différents usages. Ces itinéraires peuvent être planifiés depuis le site web, ou réalisés grâce à un GPS temps réel sur l’application (le Waze du vélo !). Des vues immersives et des balades viennent compléter le dispositif et permettent de découvrir la commune et ses alentours. Elles ont été produites en concertation avec l’office de tourisme et les clubs de cyclo de Saint-Jean-de-Luz. Et ce n’est qu’un début : Géovélo sera alimenté régulièrement afin de proposer toujours plus de contenus.

Améliorer les infrastructures cyclables

En parallèle de la concertation, de la communication, des outils digitaux, la commune travaille également sur des études techniques permettant d’améliorer et de créer des infrastructures cyclables adaptées. Un diagnostic complet et actualisé a été finalisé et sera présenté en septembre 2021. Il sera agrémenté d’un schéma d’intentions, ainsi que de 10 secteurs précis à aménager, et ce dès 2022.

Une autre réflexion est en cours dont l’objectif est de déployer des hubs de service vélo dans plusieurs points d’intérêt de la ville, afin de rendre plus confortable la pratique cyclable (via de la recharge, du gonflage, des douches, de l’information voyageurs, de l’intermodalité…).

Ces réflexions viennent en complément de démarches déjà lancées à l’image du prolongement de la piste cyclable au-delà de Chantaco, en direction de Saint-Pée-sur-Nivelle, menée aux côtés du Conseil Département des Pyrénées-Atlantiques.

Faciliter le stationnement

La question du stationnement vélo est essentielle. Le diagnostic permettra d’affiner la vision de la commune sur le sujet, et plusieurs dispositifs seront lancés dès 2022. Néanmoins, en amont la commune pourra tester le déploiement de dispositifs provisoires, afin d’apporter une première réponse aux utilisateurs toujours plus nombreux.

S’engager sur le long terme  

Afin d’assurer un développement du vélo sur le long terme, la commune s’engage dans le calendrier suivant :

  • Été 2021 :
    • Lancement de l’expérimentation Géovélo (calculateur d’itinéraires vélo + vues immersives + boucles vélo),
    • Lancement de la version MetroMinuto en papier (A5),
  • Septembre 2021 :
    • Concertation publique dans les quartiers,
    • Présentation du diagnostic et du schéma d’intention, accompagné des tronçons à aménager,
    • Proposition de “versions 2” de Métro Minuto et de Géovélo,
  • Dès 2022 et par la suite :
    • Lancement des travaux d’aménagements cyclables,
    • Déploiement de hubs de mobilité,
    • Création (et numérisation) de nouveaux itinéraires cyclables.