Saint-Jean-de-Luz à vélo

Non polluant et vecteur d’activité physique, le vélo constitue un mode de déplacement de plus en plus prisé. Il représente une alternative intéressante à la voiture. La ville de Saint-Jean-de-Luz met en place des actions pour favoriser sa pratique.

Une liaison « le port-Chantaco »

La piste cyclable « le port-Chantaco » relie, en site propre, le port à la plaine des sports de Chantaco sur 3 km, à double sens. Elle longe les avenues Larramendy et de Chantaco et dessert le quartier Urdazuri avec extension qui emprunte la rue de la Rhune pour rejoindre le port de la Nivelle. Elle s’inscrit ainsi dans un véritable parcours sportif et de loisirs en longeant l’aire de jeux et le parcours d’agrès de la Nivelle, promenade Alfred Pose.

Le contre-sens cyclable boulevard Victor-Hugo

Le boulevard Victor-Hugo est praticable en vélo dans les deux sens de circulation. Sur cet axe majeur de la cité, la voie matérialisée au sol en contre-sens cyclable permet aux vélos de rouler en contre-sens de l’axe de circulation.

Les zones 30 et zones de rencontre dans le centre historique

Dans le centre historique, du bord de mer aux boulevards Thiers et Victor-Hugo, la vitesse est limitée à 30 km/h. La faible vitesse favorise la cohabitation entre tous les usagers de la chaussée : piétons, véhicules et cyclistes. L’entrée dans la zone 30 est matérialisée par des panneaux, des portes (rue Garat, rue de Hayet, rue Saint-Jacques, rue Barjonnet), et des ralentisseurs. Certains croisements accidentogènes sont convertis en zones de rencontre. Ces zones limitent la vitesse à 20 km/h et donnent la priorité aux piétons. Une signalisation les indique.
5 zones de rencontre existent en centre-ville :

  • Intersection rue Garat-rue Gambetta ;
  • Intersection rue Garat-promenade Jacques Thibaud-rue Sopite ;
  • Intersection rue Courtade-rue Tourasse ;
  • Intersection rue Jacques Thibaud-rue de la Baleine-rue de la République ;
  • Intersection rue Loquin-rue Sopite-rue Saint-Jacques, rue Tourrasse de la rue de l’Église à la place Foch.

La Vélodyssée : un itinéraire cyclable

Projet européen reliant la Norvège au Portugal, la Vélodyssée  est une véloroute qui longe la côte atlantique sur 1 200 km de Roskoff à Hendaye en passant par Saint-Jean-de-Luz le long du littoral, du quartier d’Acotz jusqu’au port. Selon les quartiers et la fréquentation automobile des voies traversées, il existe différents types d’aménagements proposés pour garantir la continuité de l’itinéraire (site propre, voie verte, bande cyclable, contre-sens cyclable et zone partagée).

L’usage du vélo facilité

Vélibleu, location de vélo courte durée

Vélibleu, est le dispositif de location de vélos électriques en libre-service mis en place avec la Communauté d’Agglomération Pays Basque et son Syndicat des mobilités.

Le but est d’offrir une nouvelle alternative à la voiture pour les déplacements de courte distance dits du « dernier kilomètre ».

La station fixe, équipée de 10 vélos sans borne de recharge ni borne d’abonnement, se situe sur le site de Chantaco. Six points de dépose et de reprise dits « stations virtuelles », seront répartis sur la commune : plage d’Erromardie, gare SNCF, plage des Flots bleus, antenne d’animation, place Louis XIV et avenue Pierre Larramendy (arrière du Carrefour Market).

Le tarif est de 2 € de l’heure (10 minutes gratuites) et la location limitée à 12h.

120 vélos sont ainsi répartis sur tout le littoral basque d’Hendaye à Tarnos.

Cette offre fait partie du réseau de mobilité Txik Txak, le réseau de mobilités du Pays Basque.

Une application a été développée pour cette offre. Elle est téléchargeable sur mobile.

Le vélo électrique en location longue durée

Un service de location de vélos à assistance électrique est proposé depuis juin 2019 aux personnes qui souhaitent tester ce mode de déplacement pour leurs trajets quotidiens ou de loisirs. La durée de la location varie de 1 à 4 mois (location de 1 ou 2 mois, renouvelable une fois) pour un tarif de 50€ par mois. Si l’expérience est concluante, les usagers peuvent acheter un vélo électrique de leur choix. La Communauté d’Agglomération propose dans ce cas une aide à l’acquisition (en fonction des ressources).

En tout, 200 vélos électriques sont à louer sur l’ensemble du territoire de la Communauté Pays Basque. Saint-Jean-de-Luz fait partie des 11 points d’accueil et de retrait choisis avec 20 vélos proposés. Les vélos sont à retirer au Centre Technique Municipal, 7 rue du Docteur Albert Goyeneche. Une liste d’attente est constituée. Les nouvelles inscriptions se font en ligne sur www.velo-paysbasque.fr. Dès le début de l’inscription, une estimation de date de mise à disposition d’un vélo est précisée.

Aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique

L’Agglomération et son Syndicat des mobilités Pays Basque-Adour proposent une aide pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique. La subvention limitée à un foyer fiscal, est calculée sur la base de 25 % du coût d’achat d’un vélo neuf, limitée à 300 €.

Peuvent bénéficier de la subvention les personnes physiques justifiant de leur résidence principale dans l’une des communes du périmètre du Syndicat des mobilités Pays Basque-Adour (158 communes du Pays Basque + Tarnos).

Définitions et rappels d’usages

Les pistes cyclables

Les pistes cyclables sont des chaussées réservées aux vélos ; les cyclomoteurs peuvent y être autorisés (il faut que la signalisation le précise). Elles peuvent être à sens unique ou à double sens.

Le contre-sens cyclable

Il s’agit d’une rue où est ajouté un sens autorisé aux seuls cyclistes.

Les voitures n’y circulent que dans un sens, les cyclistes dans les deux.

La véloroute

Il s’agit d’un réseau cyclable à vocation touristique. Cet itinéraire peut être composé de différentes façons : pistes, bandes cyclables, voie verte, contre-sens cyclables, zones partagées, routes dont on estime que la faible circulation automobile la rend utilisable par les cyclistes, y compris en famille.

Voie verte

Une voie verte est une route exclusivement réservée à la circulation des véhicules non motorisés, des piétons et des cavaliers.

Bande cyclable

Une bande cyclable est une portion de voie exclusivement réservée aux vélos.

Des bandes cyclables peuvent être tracées pour matérialiser des doubles sens cyclables notamment dans les rues dont la vitesse est de 50km/h.

Aires piétonnes

C’est une zone réservée à la circulation des piétons. Les cyclistes y sont la plupart du temps admis mais ils doivent y circuler au pas et sans gêner les piétons.

Se protéger : le port du casque

Selon la Sécurité routière, le casque représente le plus sûr moyen de protéger sa tête en cas de chute ou de collision. En effet, le risque d’être gravement blessé est seize fois plus élevé pour un cycliste que pour un automobiliste. Et les blessures les plus graves de toucher la tête. 

Obligatoire depuis le 22 mars 2017 pour les enfants de moins de 12 ans, qu’ils soient conducteurs ou passagers d’un cycle, le casque de vélo est fortement recommandé à tous les âges et pour tous les trajets.