Des ateliers mobiles pour réparer les vélos cet été les lundis 15 juillet et 12 août

Roulez tranquilles à vélo cet été !

La ville de Saint-Jean-de-Luz invite l’association Recycl’Arte à tenir des ateliers pour sensibiliser à l’usage du vélo et transmettre aux cyclistes des conseils et les aider à réviser leur vélo. Ces ateliers se tiendront les lundis 15 juillet et 12 août de 16h à 19h sur la piste cyclable devant le Jardin botanique littoral.

Le vélo a le vent en poupe. Ce moyen de déplacement doux, bon pour la santé, économique et écologique, séduit de plus en plus de personnes de tous âges. Or, pour rouler en toute sécurité et avec une bicyclette au top, rien ne vaut petite révision annuelle.

Une bonne façon d’encourager la mobilité douce

Sous une tente jaune, posée à côté de l’axe cyclable des mécaniciennes et des mécaniciens seront disponibles pour les cyclistes.

Les gestes simples de contrôle et de réparation des vélos seront rappelés.

Ensemble, sur le mode du « do it yourself » et à l’air libre, un petit tour de clef de 5 par ci, un peu d’huile par là, permettront à tous de repartir pour un été radieux à vélo. « L’idée est que les gens soient plus autonomes et plus à l’aise sur un vélo qui marche bien. Du coup, ça motive à l’utiliser plus. C’est bon pour tous : à commencer par soi car on fait du sport, mais aussi pour l’air qu’on respire, pour la planète » indique Claire, coordinatrice de l’association.

Il n’y a pas vacances pour réparer son vélo !

Retrouvez l’atelier vélo mobile :

  • à Saint-Jean-de-Luz les lundis 15 juillet et 12 août devant le jardin botanique littoral (32 rue Gaetan Bernoville) de 16h à 19h ;
  • à Ciboure au marché les dimanches 14 juillet et 11 août de 9h à 12h ;
  • tous les samedis en juillet de 14h à 18h à Belcenia (juste après le pont de la rue Pellot), sur la baie de Txingudi à Hendaye.

L’association Recycl’Arte accepte les dons de vélos et les répare pour une revente à prix solidaire dans son local associatif aux Joncaux, à Hendaye. Et si les vélos sont en mauvais état, les bénévoles les démontent pour récupérer des pièces détachées qui serviront ensuite à restaurer d’autres vélos.

Contact