Mairie de Saint Jean de Luz  >  Detail de l'actualité 
< Un parcours zéro-phyto et labyrinthe fleuri décoré d’œuvres des scolaires (arbres à oiseaux et land art) à découvrir

Participez à la concertation autour du projet d’aménagement de l’îlot Foch


Participez à la concertation autour du projet d'aménagement de l'îlot Foch !

Une exposition avec panneaux, film, maquette est disponible en mairie (salle Ramiro Arrue) du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 17h jusqu'à la fin du mois de septembre 2018. Des permanences techniques y sont proposées tous les vendredis après-midi avec des membres du service urbanisme de la mairie.

Vous avez la possibilité de faire part de vos suggestions, commentaires, remarques qui permettront d'ajuster le projet

-sur le registre papier disponible en mairie

-ou en ligne en cliquant ici.

-vous pouvez également écrire directement à concertation.foch@saintjeandeluz.fr 

 

 

L'aménagement proposé

En 2016, une première concertation auprès des Luziens avait permis de dégager des grands principes d'aménagement :

-Une reconquête et la requalification des espaces publics : place Foch, création d'une véritable liaison gare-port-centre-ville.

-Une maîtrise du renouvellement urbain du secteur avec une opération mixte comprenant : activités économiques, réalisation de logements (logements en accession privée/ logements locatifs sociaux) et activités commerciales.

-Une politique de circulation et de stationnement renouvelée avec la suppression du rond-point du port et la déviation du boulevard Victor Hugo vers la rue Marion Garay qui sera élargie afin d'ouvrir un espace piéton entre la rue Foch et le port.

-L'aménagement d'un parking souterrain (entre 350 et 450 places) permettant d'augmenter l'offre publique de stationnement, de compenser la perte des places de stationnement aérien et de répondre aux besoins générés par la création des bâtiments créés.

 

Aujourd'hui, la faisabilité technique et juridique des principes d'aménagement étant validés, la municipalité propose un projet issu et travaillé selon les conclusions de la concertation volontaire (exemple : pas de construction sur la place Foch, maintien du pavillon de la place, du bâtiment de la Grillerie, création d'un parking de plus grande capacité). La volonté est bien la requalification de ce secteur stratégique, de par son positionnement et son potentiel de renouvellement urbain et paysager, pour s'inscrire en continuité des aménagements déjà réalisés autour des Halles, avec l'ambition de maîtriser les évolutions du secteur.

 

1) La mise en valeur de la place Foch

La place Foch sera libérée pour offrir un espace public de qualité.

 

2) Une circulation apaisée

Une nouvelle organisation de la circulation en entrée de ville facilitera la liaison vers le quartier Urdazuri, le port et la place Louis XIV.

La rue Marion Garay sera élargie et aura une nouvelle vocation grâce au développement d'activités commerciales développées et sa nouvelle liaison entre le cœur de ville et la gare.

 

3) Un stationnement facilité et sécurisé

L'espace en surface sera libéré grâce à la création d'un parking public souterrain (environ 400 places*) pour augmenter l'offre de stationnement, avec un accès depuis les axes périphériques (pont Charles de Gaulle, boulevard Passicot).

*l'étude technique en cours déterminera le nombre exact de places de stationnement

 

4) Un nouvel espace de vie

L'îlot Foch avec ses terrasses et ses commerces deviendra un pôle attractif du cœur de ville. Cet espace pourra accueillir diverses animations et événements festifs.

 

5) Une qualité environnementale et paysagère

Les cheminements doux seront favorisés et sécurisés avec une promenade piétonne arborée assurant notamment le lien entre la gare et la place Foch.

 

6) Un projet architectural ambitieux

Le projet mixte, intégré dans le tissu urbain existant, comportera des activités économiques, des logements dont des appartements sociaux et un hébergement hôtelier.

 

7) La synthèse du projet

L'aménagement urbain proposé est un projet ambitieux qui vise à :

-la réappropriation de l'espace public

-une politique de circulation et de stationnement renouvelée

-une architecture ambitieuse

-un lieu de vie paysagé