Mairie de Saint Jean de Luz  >  Detail de l'actualité 
< Passage du géomètre du cadastre dans la commune, en octobre et novembre

Le Pôle culturel de Saint-Jean-de-Luz a été présenté à la presse le 1er octobre


Lundi 1er octobre, Jean-François Irigoyen, Maire et Pello Etcheverry, adjoint délégué à la création, l'action et l'innovation culturelles présentaient le projet de Pôle culturel à la presse en présence de Dominique Coulon, architecte lauréat du concours.

Ce projet phare du mandat, destiné à être un véritable lieu de vie, est dédié au spectacle vivant et intègre un espace de création et de pratiques artistiques, une salle de spectacle et une école de musique

Le lieu choisi pour installer cet équipement est le site d'Harriet Baïta, qui jouxte le cœur de ville, facilement accessible avec les différents parcs de stationnement aux alentours.

Le cabinet d'Architecture Dominique Coulon et associés est le lauréat du concours lancé pour réaliser ce projet.

Ainsi, le projet de bâtiment proposé par l'architecte Dominique Coulon est composé de plusieurs volumes destinés à accueillir les différents espaces de vie.

" Le projet s'insère dans le site avec une grande attention pour le voisinage. Le cône de visibilité de la maison voisine est conservé, la vue sur la Rhune depuis son balcon est préservée. La volumétrie en gradin limite les masques solaires sur les bâtiments proches ", décrit l'architecte.

La composition du bâti proposé, véritable œuvre sculpturale, mixe en façades deux matériaux nobles et pérennes, que sont le béton revêtu d'une mise en teinte blanche, et le verre. Il se veut volontairement simple.

Les espaces sont bien définis avec:
-la salle de spectacle positionnée côté est (d'une capacité de 500 places avec gradins amovibles permettant d'augmenter la capacité à 1000 places),
-l'école de musique, les espaces studio de théâtre et les salles de danse se développent sur trois niveaux côté ouest,
-et au centre, un vaste hall d'accueil appelé " agora " fait le lien entre tous les volumes et sera le lieu de partage et du vivre ensemble.

 

De larges ouvertures permettent à la lumière naturelle de rentrer à tous les étages et de dégager la vue sur un jardin côté nord. " Un petit théâtre de plein air y est aménagé, les deux grandes salles de pratique collective s'y ouvrent généreusement ", indique Dominique Coulon.

Le bâtiment accueillera une vingtaine d'associations de spectacle vivant et l'école de musique (186 élèves et 13 professeurs).

 

Coût de l'opération (travaux, études, honoraires divers...) : 8,5 millions d'€ HT

Lancement des travaux prévu pour novembre 2019.